martes, 28 de abril de 2009

Mignonne allons voir si la rose...

Les roses de la Sant Jordi qui étaient alors en boutons sont à présent complètement épanouies...

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vêprée,
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.
Las ! Voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las ! Ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !
Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

Ode à Cassandre
Pierre de Ronsard (1524-1585)

Os propongo esta traducción de Carlos López Narváez

Vamos, Linda, a ver si la rosa
que abrió su pecho, esplendorosa,
a los primeros ímpetus del sol,
altiva, esbelta, iridescente,
bajo la lumbre atardecente
copia aún de tu faz el arrebol.
Ah! Mira con cuanta presteza
sobre la tierra su belleza
hoja por hoja descendió...
Fiera madrastra la Natura,
la flor en ella sólo dura
el tiempo que la luz la acarició.
Si pues mi amor tu fe merece,
en tanto que tu edad florece
en su más bella y fresca novedad,
recoge de la primavera tu flor...
Ya ves: locura fuera esperar
que se mustie su beldad.



Hasta pronto, à bientôt, Muriel

lunes, 27 de abril de 2009

4 de mes livres de cuisine

Voici 4 de mes livres de cuisine que, pour des raisons diverses, j'aime particulièrement:

Us presento 4 dels meus llibres preferits de cuina (preferits per raons molt diverses i que no sempre tenen a veure amb l'art culinari !)

1) Un livre japonais (no sé ni els autors ni l'editorial !)
... Sayuri, la petite collègue japonaise qui me l'a donné parce que la veille nous avions parlé du bonheur des plats simples et faciles à faire, avait bien précisé qu'avec les dessins et les photos on comprenait tout de suite les ingrédients, l'art et la manière... Je crois cependant qu'une petite base de japonais faciliterait tout de même grandement la chose et si en 8 ans de temps, j'ai créé quelques liens avec ce livre , je ne l'ai pas encore étrenné !

2) La cuisine avec Astérix - et Obélix !!!- (1991, Ed. Albert René et Goscinny-Uderzo)


3) Art & Cook - objet de design (de Allan Ben, Ed. Agnès Viénot, 2005)

4) El Llibre de la cuina exòtica, receptes fàcils de fogons llunyans de Josep Maria Romero i Jordi Puig , Edicions Altaïr (1a ed. 1995)

À Bientôt, fins aviat !!! Muriel

domingo, 26 de abril de 2009

El Llibre de Coch, el 1r llibre de cuina escrit en català

L'altre dia un usuari de la biblioteca em va demanar si teníem el Llibre de Coch a la biblioteca. Personalment mai n'havia sentit a parlar i li vaig demanar de que es tractava: un llibre de cuina, català, medieval i reeditat varies vegades: apassionant ! més tard vaig buscar més informació i és realment meravellós endisar-se a les històries d'alguns llibres ! El llibre de Coch (o de Coc, segons l'edició) és el primer llibre de cuina i gastronomia que es va escriure en català i un dels primers llibres culinaris d'Europa. Data de finals del segle XV i va ser editat a Barcelona (llavors ciutat amb impremtes de molt renom) l'any 1520 per l'impressor provençal Carles Amorós. El títol exact (i sencer !) és : Llibre de doctrina per a ben servir: de Tallar y del Art de Coch: ço és de qualsevol manera de potatges i salses.

Si el voleu fullejar virtualment, es pot fer a través de la Biblioteca virtual Miguel de Cervantes (http://www.cervantesvirtual.com/) . Per arribar directament al llibre, feu un clic aquí: http://www.cervantesvirtual.com/servlet/SirveObras/04709514244636562032268/index.htm
De moment em fa gràcia adjuntar-vos una imatge de la portada original :


El seu autor fou el Mestre Rupert (o Robert) de Nola, cuiner de don Ferrando, rei de Nàpols i es pensa que el va escriure al voltant de l'any 1490. Aquest fabulós llibre aplega més de 200 receptes de vàries regions i països i, per exemple, si voleu fer unes postres ben bones de pomes, aquí teniu a la vostra disposició la següent recepta:

De Mirraust de pomes
Pendras pomes deles mes dolçes e para les dela escorça e quartoneja les a quatre troços e leua los lo cor: e apres fes bullir vna olla ab aygua tanta com coneixaras quey fa menester e com la olla bullira met hi les pomes: e aps pendras ametles que sien ben torrades e pica les be en vn morter e com sien ben picades destempra les ab aquell brou deles pomes e passa les per estamenya ab vna molla de pa remullada ab lo dit brou deles pomes e passaras ho tot aço ben espes: e com lo hauras passat met hi bona quantitat de canyella picada e sucre: e apres vaja al foch a coure e quant la salsa bullira leuau del foch e met les pomes empero que sien be esgotades del brou mes guarda que les pomes no volen esser escaldades per quen pugues fer escudelles: e quant sien fetes met hi damunt e canyella.

No sé vosaltres però m'atrauen els llibres de cuina, en tinc uns quants i fins i tot un de japonès, molt bonic amb fotos i... tot escrit en japonès. Me l'havia regalat una companya de feina japonesa perquè un dia havíem parlat de receptes exòtiques (tant per a ella com per a mi !) fàcils de fer... un detallet però se li havia escapat: no llegeixo el japonès ! igualment em va insistir que em quedés el llibre perquè ella, em va dir, en realitat no cuinava gaire.

La vida, la gent, els llibres : continuarà... Ah ! i una cosa: sí que es pot trobar el Llibre de Coch (no l'exemplar medieval !!!) a les Biblioteques !

Fins aviat, potser per una petita ressenya de llibres de cuina...

Petit résumé en français:

Le Llibre de Coch est un livre médiéval, de cuisine et il s'agit du 1er livre de ce type écrit en catalan et d'un des 1ers livres culinaires européens. Il a été écrit vers 1490 par Robert (ou Rupert) de Nola, cuisinier du roi Fernando de Naples et publié en 1520 à Barcelone, haut lieu de l'edition à l'époque. C'est un livre qui a été réédité de nombreuses fois au fil des siècles et il est possible d'en emprunter une version récente auprès des bibliothèques. Pour le feuilleter en version médiévale il faut se tourner vers la bibliothèque virtuelle Miguel de Cervantes et faire le grand saut dans le temps grâce aux technologies les plus nouvelles :

http://www.cervantesvirtual.com/servlet/SirveObras/04709514244636562032268/index.htm

À la prochaine, peut-être pour un petit topo sur des livres de cuisine ! Muriel

sábado, 25 de abril de 2009

La caseta de Upuaut, un blog sorgit de la biblio-vida

La caseta de Upuaut és un altre blog sorgit de les hores passades -treballant !- a les biblioteques. Us recomano la visita : http://upuautbcn.blogspot.com/

La caseta de Upuaut es otro de los blogs surgidos de las horas pasadas - trabajando - en las bibliotecas. Para visitarlo: http://upuautbcn.blogspot.com/

viernes, 24 de abril de 2009

Disseny i roses, una web per a visitar

Différents créateurs et créatrices ont été invités à créer leur rose pour la Sant Jordi 2009 : cliquez sur le lien: http://www.rosa.cat pour voir le résultat. C'est sympa, vous verrez.

Diversos creadors i creadores han dissenyat la seva rosa per aquesta Sant Jordi 2009: feu un clic al link :
http://www.rosa.cat per veure-les totes. He pensat que us podria fer gràcia .

Fins aviat !



Mariona Maresma Primavera & Raquel Pérez Crisis

I el drac va aprendre a llegir // et le dragon apprit à lire

La légende est, comme toute légende digne de ce nom, quelque peu infidèle à la réalité. De fait, la princesse remercia vivement le beau chevalier d'avoir accouru à son secours mais elle lui expliqua que c'était une histoire à régler entre les villageois et le dragon et que maintenant qu'elle était grande et que son heure était arrivée, elle avait un plan. Le chevalier, respectueux - et un léger frisson au ventre, car en plus d'être bien jolie, ses propos directs et courageux ne le laissaient pas indifférent - passa son chemin en lui souhaitant tout de bon.
La llegenda, com gairebé totes les llegendes, s'aparta una mica (molt!) de la realitat. Perquè de fet, la princesa va donar-li les gràcies al bell cavaller per haver vingut a ajudar però li va explicar que era una cosa que s'havia d'arreglar entre tots ells, ells del poble i el drac, i com que ara ella ja no era una nena petita i que a més a més li havia arribat l'hora, doncs que tenia una idea de com fer-ho. El cavaller, respectuós - i amb una emoció rara envaïnt-li el cos, quines idees més clares, quin valor i quina bellesa aquesta princesa !- va marxar, tot desitjant-li "Bon courage" (i és que venia d'un poble de la Catalunya Nord i barrejava una mica els idiomes).

La princesse arriva à la tannière du dragon qui salivait déjà et le regardant droit dans les yeux et se retenant de respirer - la bête ne puait pas qu'un peu!- lui dit: "Je sais que tu n'en peux plus de vivre comme ça, mal aimé, sans autre but que de faire peur. Je vais t'apprendre à lire et tu seras notre fabuleux ambassadeur puis je serai ton amie... J'ai pensé que tu pourrais aussi t'alimenter de l'air du temps, d'un peu de perlimpimpin et de pas mal de persil (ça purifie l'haleine!). Qu'est-ce que tu en dis ?" Le monstre s'effrondra, essuya ses larmes de dragon et soupira de soulagement : "Je t'attendais, on commence quand?"
La princesa va arribar al cau del drac - a qui la boca ja se li feia aigua, quina flaire de carn tendre!- i mirant-lo als ulls -i aguantant la respiració, quina pudor aquesta bèstia!- li va dir: "Sé que no pots més, que no pots ni vols continuar vivint així, odiat i sense propòsits a la vida. T'ensenyaré a llegir i seràs el nostre ambaixador cultural a tot arreu i jo seré la teva amiga... També he pensat que podrias començar a alimentar-te de l'aire del temps, d'una mica de perlimpimpín, una cosa que floreix del altre costat del Pirineu ( la princesa contactaria amb el cavaller de Catalunya Nord per fer-ne arribar grans quantitats al poble, un noi molt ben plantat tot sigui dit) i de bastant julivert (tan bo per a purificar l'alè). Qu'en dius d'aquest tracte?" El monstre es va desplomar i tot eixugant les seves llàgrimes de drac va sospirar alleugerit i li va dir: "T'estava esperant, quan comencem?".

Voici donc la photo de notre dragon, hier - fête de la Sant Jordi, des roses et des livres - en train de lire des contes pour tout le monde, sur les Ramblas à Barcelone!!! Ahir el vaig veure a les Rambles !!!! Llegint contes per a tothom i tothom demostrant-li carinyo i admiració !!!

Un gos, un gat, aquest conte encara no s'ha acabat !!!!
À bientôt, Muriel

jueves, 23 de abril de 2009

Canal Cultura - web de la ciutat/ciudad/ville de Barcelona

Val la pena visitar aquesta pàgina, la pàgina per viure en directe els esdeveniments culturals a la ciutat de Barcelona : http://www.bcn.es/cultura . Per exemple, avui, Diada de Sant Jordi, hi ha connexió (òbviament !!!) amb les Rambles : llibres i roses i... gent !!!
La informació està ordenada en diferents entrades com: Festes i tradicions / Festivals/Museu i Patrimoni/ etc. D'acord ?

Ça vaut vraiment le coup de visiter le site Canal Cultura pour vivre en direct les événements culturels qui se déroulent à Barcelone : http://www.bcn.es/cultura. Aujourd'hui, par exemple, jour de la Sant Jordi (Saint Georges, patron de la Catalogne) il y a la possibilité d'être en direct sur les Ramblas : des livres, des roses et... des gens !!!
Vous trouverez des infos comme: Fêtes et traditions / Art, architecture et design / Itinéraires culturels / etc... D'accord ?

À bientôt,
Muriel

miércoles, 22 de abril de 2009

La légende de Sant Jordi, Saint Georges sous d'autres latitudes !

Ecoutez bien cette légende braves gens:

Il était une fois, dans un village catalan caché dans la montagne , un monstre qui semait la terreur et que personne ne s’était encore senti capable d’abattre. Il régnait sur la terre, le ciel , les lacs et les rivières et son haleine fétide empoisonnait littéralement l’atmosphère: une puanteur vraiment atroce ! Cet affreux dragon était un cauchemar pour tous les habitants et tous les animaux.
Dans l’idée de calmer sa fureur, les villageois avaient décidé de lui offrir chaque jour un animal à manger puis quand il n'y eut plus d'animaux, une personne, tirée au sort et qui passait directement de son lit à l’estomac du dragon et il en fut ainsi pendant un bon bout de temps. Le dragon passait le plus clair de son temps à dormir une fois son petit déjeuner englouti et la vie reprenait peu à peu un cours normal.
Mais voici qu’ un jour, ce fut au tour de la princesse d’être tirée au sort. La fille du roi était fort jolie et aimable à souhait, tout le monde l’adorait et nombreuses furent les personnes qui se proposèrent pour aller se faire dévorer à sa place. Le roi, bien qu’inconsolable, resta juste : sa fille était une villageoise comme les autres et si c’était son tour, elle devait y aller.
La jeune fille sortit donc du château et partit à la rencontre de l’horrible bête sous les regards affligés des habitants. Au même moment un jeune chevalier inconnu, l’armure brillante et l'air guilleret apparut sur un cheval blanc. La princesse le vit et le supplia:
- Fuyez! de grâce fuyez ! je vous en prie noble chevalier ! ne restez pas ici ou le monstre sortira de sa tanière, se jettera sur vous et l'horreur reprendra de plus belle !
Le jeune chevalier lui répondit :
- Que cessent vos tourments, belle demoiselle. Je ne suis pas là par hasard : j’arrive de très loin pour vous protéger et libérer le village de cette infâme créature !
Il n’avait pas sitôt fermé la bouche que déjà le monstre sortait en rugissant. La princesse était paralysée par l’effroi et le vaillant chevalier frissonnait de plaisir. Une lutte brève mais intense prit place sur le champ mais le chevalier enfonça sa lance dans la nuque du dragon qui se débattit mais rendit son dernier épouvantable souffle. Le sang coula à flots et un rosier surgit de la terre au même endroit, chargé de roses d’un rouge flamboyant. Le chevalier en cueillit une et l’offrit à la princesse… etc. etc. etc !!!


Option a : ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants (français)
Option b : ils vécurent heureux et mangèrent des perdrix (castillan : vivieron felices y comieron perdices)
Option c 1: ils furent heureux, mangeant des bonbons à l’anis (catalan : van ser feliços menjant anissos)
Option c 2: un chien et un chat, ce conte se termine là (catalan: un gos i un gat aquest conte s’ha acabat )

Le 23 avril, jour de la Saint Georges ou Sant Jordi, est la grande fête de rue de la rose rouge et du livre partout en Catalogne. Alors... à plus tard pour une chronique de la Sant Jordi, sur les Ramblas, à Barcelone, une fête que j'aime par-dessus tout (même si au départ les histoires de princesses sauvées par les vaillants chevaliers font tout de même un peu tiquer, n'est-ce pas ? )

MOLT FELIÇ SANT JORDI !!! Muriel

domingo, 19 de abril de 2009

Un autre poème pour la route ! de Jacques Charpentreau

Et demain? (une poésie de Jacques Charpentreau)

Hier, je fus cheval
Avant-hier oiseau
Encore avant poisson

J’ai galopé dans la prairie

J’ai volé dans le ciel
J’ai nagé dans la mer

Aujourd’hui, je marche sur la terre

Je regarde le monde
Et je reconnais
L’herbe de la prairie
Les nuages du ciel
Les vagues de la mer

Je rêve et je me souviens

De ce que je suis .

Os propongo una traducción también:

Y mañana ?

Ayer fui caballo
Anteayer pájaro
Y todavía antes pez

Estuve galopando por el prado
Volando por el cielo
Nadando por el mar

Hoy, camino por la tierra
Miro el mundo
Y reconozco
La hierba del prado
Las nubes del cielo
Las olas del mar

Sueño y me acuerdo
De lo que soy.


[ Jacques Charpentreau nascut al 1928, encara viu, fervent defensor de la poesia a l’atenció dels joves i de la poesia com a via de diàleg amb els joves ; tots els francesos hem crescut (i creixem) amb les poesies de Charpentreau ]

Un poème de Jules Supervielle

La mer secrète - Jules Supervielle

Quand nul ne la regarde
La mer n’est plus la mer,
Elle est ce que nous sommes
Lorsque nul ne nous voit.
Elle a d’autres poissons,
D’autres vagues aussi.
C’est la mer pour la mer
Et pour ceux qui en rêvent
Comme je fais ici.

Si nul ne pense à moi
Je cesse d’exister.

Us proposo aquesta traducció :

El mar secret

Quan ningú no el mira
El mar deixa de ser el mar
I llavors és el que som
Quan ningú no ens mira.
Té altres peixos,
I altres onades.
És el mar per a si mateix
I és el mar per als que somien amb ell,
Com estic fent ara.

Si ningú no pensa en mi

Deixo d’existir.

[ Jules Supervielle: segle XX (mor l’any 1960), poeta francès, poesia moderna però allunyada del surrealisme, a la recerca d’un toc més humà. Molt atent sempre al món que l’envolta així com als seus propis fantasmes interiors, una poesia intimista i alhora oberta. ]

CDs-Madeleines // desfile de CDs y recuerdos

Servei de préstec, estic al mostrador i els usuaris desfilen amb CDs per tornar i CDs per emportar i és fugaç però fort: les souvenirs, émotions et images défilent en parallèle dans ma tête..
* Ella Fitzgerald "The Cole Porter songbook" ! El vol.2 d'aquest doble(i no l'1 "for some reason" !?) va ser el primer CD de la meva CDteca, (després dels vínils ! bye bye les 33 tours !). Ara (des de fa temps!) tinc tots 2 volums i és un tresor imprescindible, merveilleux.
* Aretha Franklin "Queen of Soul, best of", aquest me'l tornen i jo me l'agafo per a mi: quel plaisir de la réécouter !!! formidable !

* Ara s'emporten Léo Ferré, le grand grand grand Léo Ferré, un bel album avec plusieurs de ses grandes chansons: m'ha marcat tant Léo Ferré, li dec moments molt profunds de la meva vida, merci au poète et au musicien qu'il était !
* Lang Lang, le génial pianiste chinois, 20 ans ou 21, c'est fou de jouer comme ça !!! On rapporte le CD "Concerto nº1 pour piano de Tchaikovsky et Concerto nº1 pour piano de Mendelssohn. Me l'emporto a casa, l'escolto al cotxe tornant de la biblio, c'est fou, archi-fou de jouer comme ça, c'est immensément beau !
* Super madeleines de Proust avec Simple Minds et Talking Heads !!!! les débuts de ma vie à Barcelone.
* Gabriel Brncic !!! Algú torna un CD de Gabriel, quel plaisir de retrouver le compositeur et musicologue (musique électroacoustique) et l'ami Gabriel de cette manière! Por favor, s'il vous plaît, visitez son site web
http://www.iua.upf.es/~gabriel/ (en español et en anglais, pas de français, mince !)
Podeu imaginar la vostra vida sense música, sense cançons ? Moi, non, pas possible du tout d'imaginer ma vie sans musique ni chansons ! Complètement hors de question !
À la prochaine, Muriel

Le blog d'une copine sur les bibliothèques du monde: FORMIDABLE !!!!

El blog de la companya Rosa Molina és un viatge molt i molt interessant sobre UN MUNT de biblioteques del món: http://librariesoftheworld.blogspot.com
Et bon biblio-voyage !!!
Muriel

Egagròpiles ???

Una dona es presenta amb un llibre que es vol emportar i que es titola Les egagròpiles. Al taulell de préstec em quedo perplexa : "què són les egagròpiles ?" i de seguida em pregunto si són:
a: un tipus de piles ecològiques ?
b: uns insectes prehistòrics ?
c: un moviment feminista del segle XIX ?
d: qualsevol altra cosa inimaginable ?
Une femme arrive avec un bouquin qu'elle souhaite emporter (je suis là, au service du prêt, à la bibli) et je vois le titre Les egagròpiles . Fichtre! Tout un bouquin là-dessus mais c'est quoi, les égagropiles ??? Je me pose tout de suite les questions de secours (voir a, b, c et d , le catalan est ici plutôt transparent ) ... tout en pensant que j'aimerais pas qu'on me traite d'égagropile ! Vous ne trouvez pas que ça a des allures d'insulte méchante comme tout ? Puis je file sur Google, sur le site Un mot par jour, et je vois Egagropile : (n.m.) Concrétion qu'on trouve quelquefois dans les voies digestives des chèvres ou des autres animaux ruminants et qui est formée de poils et de restes. (rédigé par Jean-Christophe Latournerie le 30 mars 2006) Ben ça alors !!!! On trouve des bouquins vraiment sur tout à la bibli !!!! Però és que hi ha llibres sobre absolutament tot a la biblio !!! Y se me ocurre buscar la definición en castellano o en catalán: Las egagrópilas son unas bolas compuestas de pelos, huesos y otros restos que regurgitan las aves rapaces . Anda!! las cabras y otros rumiantes de la definición en francés pasan a ser aves rapaces en la definición en castellano... ¡Qué cosas ! Ça alors ! les chèvres et autres ruminants de la définition française deviennent des rapaces dans la définition en espagnol... (c'est l'année Darwin... mais quand même !) Y cuidado: masculino en francés, feminino en castellano y catalán...
En fin... histoire à suivre !!! continuará !!!

Of Books ? Per cert, i els llibres? Au fait, les bouquins ?

Sur un présentoir qui tourne un livre avec un titre qui me fait sourire, "qui m'interpelle", comme on dit (parce que je me suis déjà sentie comme ça ? parce la vie c'est parfois comme ça ?), bref, c'est Vaig per la vida perdent trens i agafant refredats, c'est-à-dire, Je passe ma vie à rater les trains et à choper des rhumes... Je ne sais pas vous, mais de mon côté, en ce moment je prends plutôt les bons trains... et pour les rhumes, c'est pas grave... (en tout cas, je vous souhaite plein de bons trains!) Als prestages de les biblioteques hi ha un llibre que em crida l'atenció, el seu títol: Vaig perdent els trens i agafant refredats (Cossetània edicions - 2003). Oi que hi ha ratxes a la vida que ens sentim (o ens hem sentit) així? És un conjunt d'escrits de joves escriptors catalans (de l'Associació de joves escriptors en llengua catalana) que narren en clau de ficció moments i fets de la vida quotidiana. Un altre títol (d'un llibre que s'emporta una dona, i jo estic al taulell de préstec) m'agrada: Les històries que les paraules amaguen (Xavier Durán, Ed. Mina, 2005) . M'ha picat la curiositat i miro al Google: es tracta d'un llibre sobre l'etimologia, l'origen de les paraules, les petites històries que les paraules transporten a les seves motxilles. Són 60 paraules com alcohol, salari, àtom, assassí, Groenlàndia, en fi de les més diverses i gens estrambòtiques. Les històries que les paraules amaguen, un livre sur l'origine des mots, l'étymologie, les petites histoires que les mots de la vie de tous les jours transportent avec eux (sans qu'on en sache rien bien souvent !)... En français, il y a aussi mal de bouquins là-dessus... sur l'origine des mots et des expressions. Pour les expressions on a eu le génial Claude Duneton aves son formidable La puce à l'oreille, et il ya aussi un petit livre chez Librio, La cuisse de Jupiter, de Bernard Klein, sympa. Voilà, à la prochaine! Muriel

Fotos espléndidas de Japón !

Ahir es va acabar l'expo foto de la Tina Bagué sobre Japó. Era a la sala d'exposició de la Biblioteca Jaume Fuster (Barcelona). Hier, j'ai vu l'expo photo sur le Japon de Tina Bagué. MAGNIFIQUE !!! Ça m'a tellement plu ! Son portail web: www.tinabague.com . Val molt la pena visitar-lo ! Ça vaut le détour ! Hi havia també una selecció de frases i aquesta em va agradar : "El vent, que no té cura de res, esbarria les flors, però les flors del cor, cap vent no les pot tocar" Kenko Yoshida // " Le vent, qui ne prend soin de rien, sème le désordre dans les fleurs, mais les fleurs du coeur, nul vent ne peut les bouleverser " Kenko Yoshida.Y una de Haruki Maurakami : "El present pur és l'avenç indescifrable del passat devorant el futur. En realitat, tota sensació ja és memòria" del seu llibre "Kafka a la platja" // "Le présent est pure progression indéchiffrable du passé dévorant le futur. En réalité, toute sensation est déjà mémoire." tiré de son livre "Kafka à la plage" .
À plus tard ! Muriel

Pàgina web Biblioteques de Barcelona

Us convido a visitar la pàgina web de les Biblioteques de Barcelona. Si no hi heu entrat mai, doncs feu-ho ara. A mi al principi, creia que m'agafava la síndrome aquella que es diu que s'agafa a Florència: el neguit de veure-ho tot, la urgència de visitar sense descans. Realmente pasan MUCHAS cosas !!! www.bcn.cat/biblioteques

Fins una altra ! Muriel

Questionnaire de Bernard Pivot

Us convido, je vous invite à faire le Questionnaire de Bernard Pivot (moins long et moins gentiment démodé que celui de Marcel Proust - avec tout mon respect pour le grand écrivain amoureux des madeleines et des cattleyas !!!)
Aquí teniu el qüestionari de Bernard Pivot, us convido a participar-hi !
www.philo5.com/Penser%20par%20soi-meme/QuestionnaireBernardPivot.htm
À bientôt ! Hasta luego !
Muriel

Por qué " Carabistouilles" ? Pourquoi justement ce mot-là ?

Les "carabistouilles" (paraula franco-belga) son comentarios anodinos, divertidos, tiernos o incluso tontos, en fín, más bien sin importancia i que poden ser fins i tot una mica exagerats o "adornats", en todo caso inofensivos ! Serveixen, per a parlar de tot una mica: son un pretexto (en aquest cas, un pre-texto). Un mot marrant, vieillot, un peu moqueur pour dire des choses anodines, souvent drôles, parfois aussi un peu - mais gentiment- trompeurs (avec du vrai quand même! ), des prétextes pour parler un peu de tout sans prétention. Le mot - la palabra- ne figure pas toujours dans les dictionnaires - no aparece en los diccionarios corrientes y es una de las 100 palabras que el formidable Bernard Pivot [http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Pivot], presentador de los programas TV literarios Apostrophes y Bouillon de Culture y gran amante de las palabras- nos propone salvar del olvido. Precisamente, en este blog me propongo, entre otras cosas, contar algunas de las cosas curiosas, simpáticas, tiernas, insólitas, divertidas, triviales, incluso serias que me puedan ocurrir:  he cambiado las escuelas por las bibliotecas e inauguro un nuevo capítulo - digamos volumen !- de mi vida laboral i tinc ganes de compartir-ne algunes vivències. Oui, l'idée, puisque j'ai troqué les écoles contres les bibliothèques, c'est, entre autre, de raconter au fil du temps, en quelques mots, des choses sympa, bizarres, amusantes, banales, tendres -voire tout à fait sérieuses !- ayant un rapport avec ce nouveau boulot...



À bientôt, fins ara, Muriel

Bienvenus-Benvinguts-Welcome sur le blog!

Bienvenidos sur le blog Of Books i altres Carabistouilles

http://books-carabistouilles.blogspot.com

un blog des petites anecdoctes, vivencias, momentos divertidos, tendres o insòlits inspirats, a partir d'ara - o de moment en tot cas - en aquesta meva "nova vida" a les biblioteques... amb un pessic de poesia et une pincée de carabistouilles. Serà una mena de diari, no quotidià per això, un bloc de notes... Sobre la marxa... 

Une sorte de journal pas vraiment journalier, un bloc-notes, une compilation de moments, d'idées, de bouquins, musique ou ciné, des suggestions, des... carabistouilles en quelque sorte, pour le moment par le "tamis" des heures au biblio-boulot... On verra... Je m'y mets avec beaucoup de bonheur... 

À bientôt j'espère, hasta pronto, fins molt aviat ! Muriel