miércoles, 26 de agosto de 2015

Une boîte à lire, échange "livre-service"

Boîte à lire, Brive-la-Gaillarde, août '15, Muriel

Boîte à lire, Brive-la-Gaillarde, août '15, Muriel


Une boîte à lire. C'est pas joli, comme petit nom, ça ? C'est la boîte à lire de la gare de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, dans le Limousin.

Les coins à échanger des bouquins se font de plus en plus nombreux. Dans les gares, les bibliothèques, les maisons de jeunes, les jardins publics, même des résidences privées. Une épidémie sympa comme tout !

En quoi ça consiste ? à déposer un livre lu et à en prendre un pas encore lu, ou à relire. Éventuellement on peut y déposer des livres sans en prendre "pour le moment" ou en prendre un sans contribuer "pour le moment".

On appelle aussi ça des bibliothèques d'échange; j'ai aussi vu un coin qui s'appelait "Livre-service"

On peut aussi "oublier" un livre quelque part, ce n'est pas exactement la même chose, personnellemen, j'aime bien: sur un banc public, dans un train...

L'idée, en tout cas, c'est que les livres circulent, qu'ils s'aèrent, qu'ils voient du pays enfin ! 


Dans la boîte à lire de Brive-la-Gaillarde, il y avait un petit trésor, un album illustré, tout fait main. Le titre ? Les poux et les pusses ( !), en voici un aperçu:


Boîte à lire, Brive-la-Gaillarde, août '15, Muriel

Boîte à lire, Brive-la-Gaillarde, août '15, Muriel


Je l'ai feuilleté, admirative et intéressée J'ai adoré. Je l'ai reposé dans la boîte à lire, pour le plaisir d'autres lecteurs curieux, et lectrices !

Et via la web, j'ai aterri au Québec, sur un site d'échange de bouquins, Rue Masson: "quand on plante des livres il se multiplient":  rue masson.com

Et ainsi de suite ! À la prochaine ! Bonnes lectures toujours et belles trouvailles à vous ! Muriel (bises affectueuses à mon frère Arnaud)

lunes, 24 de agosto de 2015

Un coeur de pomme de terre

Voilà sur quoi je suis tombée l'autre jour au moment de préparer le repas de midi alors que je piochais dans la réserve de pommes de terre, ces dernières étant toujours, pour moi, une excellente option:


Coeur de pomme de terre, ferme et possiblement
moelleux avec accroc et cicatrice, juillet '15, Muriel

Un coeur ! Je suis tombée sur un coeur ! Ce n'est pas la 1ère fois que je tombe sur un coeur de pomme de terre. Mais celui-là, alors ! Déjà, rouge, parce que les patates de la réserve étaient à ce moment-là... des Désirée ? ou bien des Roseval ? des Yona ? des Franceline ? des Red Pontiac ? * Ah ! Mon coeur balance et même si je crois bien que c'était une Roseval, je me dis que c'était peut-être après tout une Désirée, parce que les coeurs, les désirs, enfin, tout ça, quoi... et au passage, coucou Yona :-) !

Un coeur beau comme tout, vous ne trouvez pas ? Un coeur, ma foi, tout ordinaire avec un accroc, avec une cicatrice. Pourvu, n'est-ce pas ?, qu'on ait un peu vécu, c'est le minimum. Enfin, il me semble. Un coeur que l'on sent ferme et que l'on pressent moelleux. Un coeur en somme, un coeur, alors, comme le mien et puis... comme le vôtre :-)

J'adore tomber sur des coeurs, je crois bien que ça porte-bonheur ! J'ai adoré tomber sur celui-ci ! 

* Pour les différentes variétés de pommes de terre (liste non exhaustive car il y en a près de 200 inscrites en France sur la liste officielle, presque 1300 sur l'ensemble des listes européennes et l'on estime qu'il y en aurait grosso modo 10.000 variétés dans le Monde, alors, vous voyez le travail !): 
http://www.graines-baumaux.fr/media/wysiwyg/newsletter/nos_varietes_de%20pdt.html , c'est le link d'un catalogue de graines avec photos des pommes de terre respectives. 

J'ai constaté, ayant consulté plusieurs pages web à l'occasion de ce post, que la plupart des pommes de terre, comme les roses d'ailleurs, portent, des noms de femmes: en plus des Désirée et des Yona (re-coucou), il y a les Charlotte, les Mona Lisa, les Belle de Fontenay, les Agata, les Nicola, les Victoria, les Manon (coucou Cathy !)... et j'en passe !

Mon coeur de Désirée (ou de Roseval ?), je l'ai tout simplement fait cuire à la vapeur (avec les autres pommes de terre) et l'ai ensuite savouré avec un peu de sel et un peu de beurre... Une nourriture sublime, du corps et... bien sûr, du coeur !

À bientôt, de tout coeur ! Muriel

lunes, 10 de agosto de 2015

Joyas ilustradas en el calor alucinante del verano

Hace un calor alucinante, insoportable, propiamente infernal. Y no hablo de la calle... sino de la biblioteca. Estamos trabajando sin aire acondicionado y sin poder abrir las ventanas. Hemos reclamado pero se ve que "las cosas de palacio van despacio" ! Y tan despacio :-(

Intentamos movernos poco y quedarnos cerca del ventilador...

Tranquilamente, he reunido unos cuantos álbumes ilustrados y he montado una pequeña exposición en un rincón de la sala infantil. Los placeres y los buenos descubrimientos se tienen que compartir !

Los álbumes ilustrados son cuentos catalogados como infantiles en los cuales la ilustración tiene un protagonismo igual o mayor que el texto (y por eso mismo son un producto delicatessen para pequeños y grandes)

Pequeñas joyas de ilustración-
Sala infantil- Bib. St Pau Sta Creu, BCN
ag. '15, Muriel

A medida que se vayan prestando, iré reponiendo. Y es que aquí hay un mundo, una mar de álbumes !

En un clic se puede ver una relación de ilustradores de libros: es del blog Leonardo, blog infantil de la Biblioteca pública de León, mencionado en un post anterior, y la lista fue elaborada en la sala infantil de esa biblio: 


Que vaya bien ! Hasta pronto ! Muriel

domingo, 9 de agosto de 2015

Une vie de contemplatif...

Vivre sa vie de contemplatif sans rien demander d'autre que de l'air, 3 gouttes d'eau par-ci par-là, une petite poignée de terre pour prendre racine, pas grand-chose... et tout le ciel (dans tous ses états), toute la ville à ses pieds, au loin, la mer... pas grand voisinnage, si ce n'est un autre contemplatif:

Une vie de contemplatifs - Collserola, Carr. de Les Aïgues, août '15, Muriel

Il ya quelques temps, un autre nopal (nom de cette plante de la famille des opuntia au Mexique), un figuier de Barbarie, m'avait impressionnée par sa détermination à vivre sa vie, tête en bas s'il le faut:

http://books-carabistouilles.blogspot.com/2010/05/vivre-sa-vie.html

J'aime les cactus de toute sorte, avec une pointe d'admiration... c'est comme pour les tortues... On a, je trouve, beaucoup à apprendre d'eux.

À bientôt, bises à José, qui connaît et partage mon plaisir des cactus (et avec qui j'ai vu bien des figuiers de Barbarie au Mexique -los nopales- avec qui j'en ai même mangé, les fruits -las tunas-, les feuilles...)

En septembre je referai de la confiture de figues de Barbarie (avec un peu de citron, une pointe de cannelle et un peu de sucre roux). On en reparlera.

Allez, à bientôt, Muriel

miércoles, 5 de agosto de 2015

Més àlbums il·lustrats: La Señora Meier y el mirlo

Aquest, La Senyora Meier y el mirlo, (aquí el tenim en castellà, l'original és en alemany: Frau Meier, die Amsel) d'en Wolf Erlbruch, me l'he llegit 2 cops i penso que és una autèntica joia: el text, els dibuixos, els personatges, la moralitat, la sensació que se'ns queda després d'haver-lo llegit, tot ! Un llibre que infon felicitat, alegria, esperança, confiança, pau... en fi, plaer ! En recomano la lectura però... atenció a l'alt contingut de poesia, tendresa i incitació a volar !!!

Editorial del Zorro Rojo- maig 2012 - ISBN 9788496509788

Aquí van 3 reseñas en castellano dels 3 blogs Soñando cuentos, Leonardo, Blog infantil de la Biblioteca Pública de León y RZ100 Cuentos de boca, respectivamente:

http://sonandocuentos.blogspot.com.es/2012/09/la-senora-meier-y-el-mirlo.html
https://leonardobpleon.wordpress.com/2013/03/05/la-senora-meier-y-el-mirlo/
http://rz100.blogspot.com.es/2015/02/la-senora-meier-y-el-mirlo-de-wolf.html

És un llibre catalogat I*, és a dir infantil primeres lectures, i penso que tan infantil no és, en tot cas, no és una primera lectura i definitivament, és un d'aquest conte molt llegibles pels adults. Això sí, és una lectura inicial, en un altre sentit més ampli. He estat buscant per la web i veig que l'autor, en Wolf Erlbruch, és un il·lustrador i escriptor per infants i joves que tracta en els seus contes "temes d'adults, com el sentit de la vida"...

"Al inclinarse para observar si las calabazas estaban en flor, la señora Meier vio delante de ella esa cosa pequeña, desnuda, tumbada boca abajo, con unos gruesos párpados azules muy cerrados. ¡ Ahora sí, tenía motivos para preocuparse ! Con mucho cuidado colocó al pajarito en su mano."

És un conte absolutament extraordinari !

Ara mateix, tinc un pensament per al... pardalet que vaig trobar un dia (fa molts anys) a prop de casa meva... i.. en fi... es veu que vam viure, el Piulet (nom que li havia donat la meva filla) i jo, un vincle parental (segons uns biòlegs a qui em vaig atrevir a explicar això) ... Una vivència increïble i increïblement forta... No, no m'ho estic inventant ! D'un temps ençà vaig escriure un post en aquest blog sobre Piulet-el-Pardalet:

http://books-carabistouilles.blogspot.com/2010/04/piafs-oiseaux-lyres-et-moineaux-pajaros.html


Piulet-el-Pardalet o una història de vincle parental, Muriel

Piulet-el-Pardalet o una història de vincle parental, Muriel

Aquest altre àlbum, Si vols veure una balena, text Julie Fogliano, il·lustració Erin  E. Stead, If you want to see a whale, 2013 l'original, 2015 la versió catalana) porta aquest consell a la solapa:

"Si vols veure una balena, necessitaràs saber que és el que no has de mirar. 
Les roses, els pelicans i els pirates.
Si vols veure una balena, has de fixar la mirada en la mar i esperar...i esperar... i esperar"


I*Fog,  ISBN 9788494313035,
traductora Nàdia Revenga García

Bé doncs, fins aviat i... felices lectures sempre !!! Muriel
Petons per a l'Aïna ;-) i hola Anna O., companya de taulell (i de calor abominable !)